Charles Bally

Charles Bally, né le 4 février 1865 à Genève et décédé le 10 avril 1947), est un linguiste suisse, fils d'instituteur.



Catégories :

Linguiste suisse - Personnalité genevoise - Naissance en 1865 - Décès en 1947 - Structuralisme - Courant philosophique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • LINGUISTIQUE, STYLISTIQUE ET STYLE. CHEZ CHARLES BALLY. Depuis quelques années, il est habituel de souligner, en tête d'une publication sur la stylistique... (source : erssab.u-bordeaux3)
  • Charles Bally, professeur à l'Université de Genève. Le Langage et la vie. Linguistique générale et stylistique, mécanisme de l'expressivité linguistique, ... (source : monsieur-biographie)
  • Introduction à la linguistique de Charles Bally de Sylvie Durrer.... place de la stylistique dans l'œuvre de Bally, et de sa récupération par des succes-... (source : univ-rouen)

Charles Bally (prononcer : baji), né le 4 février 1865 à Genève et décédé le 10 avril 1947), est un linguiste suisse, fils d'instituteur (Jean Gabriel).

Il étudie les lettres classiques à Genève de 1883 à 1885, puis effectue un séjour à Berlin, qui s'achève avec une thèse de doctorat (1886-1889). Les quatre années suivantes, il est appelé précepteur de la famille royale de Grèce.

Rentré à Genève, il enseigne, en 1893, à l'École de commerce, puis au Collège, de 1900 à 1913, tout en étant privat-docent à l'université, de 1893 à 1913. De 1913 à 1939, il occupe la chaire de linguistique générale et comparaison des langues indo-européennes, prenant la relève de son maître Ferdinand de Saussure, dont il dirige la publication, avec Albert Sechehaye et en 1916, du Cours de linguistique générale , se fondant sur les notes de cours de six cahiers d'élèves. En 1937, à Paris, il est appelé docteur honoris causa de la Sorbonne.

Outre ses travaux sur la subjectivité dans la langue française, Bally a pris position sur la crise du français et sur l'enseignement des langues. Longtemps collègue et collaborateur de Ferdinand de Saussure, il est resté étroitement associé à l'apparition ainsi qu'à la genèse du structuralisme. Bally est le fondateur francophone d'une école de la stylistique, qu'il considère comme une branche de la linguistique - branche qui reste toujours méconnue, et dont les fondements théoriques renvoient implicitement à tout l'arrière-plan d'une anthropologie linguistique qui s'est développée durant la seconde moitié du XIXe siècle.

Bally a théorisé une stylistique du discours, par opposition à une stylistique herméneutique :

«La stylistique étudie (... ) les faits d'expression du langage organisé au point de vue de leur contenu affectif, c'est-à-dire l'expression des faits de la sensibilité par le langage et l'action des faits de langage sur la sensibilité.» (Le langage et la vie)

Bally écrira et publiera nombreux travaux sur la stylistique, du début de sa carrière jusqu'en 1929, date de sa dernière conférence relative à la stylistique. Par la suite et jusqu'à sa mort - en 1947 - il s'est consacré, de façon plus large, à un tout un ensemble de questions sur la linguistique.


Œuvres

Bibliographie

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Bally.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu