Paul Virilio

Paul Virilio est un urbaniste et essayiste français, né en 1932 à Paris. Il est essentiellement réputé pour ses écrits sur la technologie et la vitesse dont l'alliance forme à ses yeux une «dromosphère».



Catégories :

Naissance à Paris - Naissance en 1932 - Architecte français - Urbaniste français - Philosophe français - Pensée postmoderne en France - Critical theory - Courant philosophique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Fondateur du groupe Architecture Principe avec Claude Parent, en 1963.... Directeur de la collection "L'espace critique" aux éditions Galilée (depuis 1974)... Depuis le Printemps 1990, Paul Virilio est aussi consultant-expert à la... (source : bessard)
  • Paul Virilio est professeur émérite à l'École Spéciale d'Architecture à Paris, ... aux éditions Galilée, qui ont publié la majorité de ses ouvrages.... (source : culturemobile)

Paul Virilio est un urbaniste et essayiste français, né en 1932 à Paris. Il est essentiellement réputé pour ses écrits sur la technologie et la vitesse dont l'alliance forme à ses yeux une «dromosphère».

Biographie

Paul Virilio est né en 1932 d'un père communiste italien et d'une mère catholique bretonne. Enfant, il vit les bombardements de Nantes au cours de la Deuxième guerre mondiale et en gardera un intérêt pour les choses de la guerre et une inquiétude pour la fragilité du monde urbain.

Il fait une formation de maître verrier à l'École des métiers d'art, à Paris, tout en suivant les cours de Vladimir Jankélévitch et de Raymond Aron à la Sorbonne. Puis, il participe avec Henri Matisse à Saint-Paul-de-Vence et avec Georges Braque à Varengeville. Il se convertit au catholicisme en 1950. Il est nommé au cours de la Guerre d'Algérie.

En 1958, il entreprend une étude phénoménologique sur les territoires militaires, surtout sur les bunkers du Mur de l'Atlantique.

En 1963, il fonde avec Claude Parent, le groupe Architecture Principe, puis publie un premier manifeste pour une architecture oblique[1]. Tous deux professeurs à l'École spéciale d'architecture à Paris, ils forment dans leur atelier plusieurs grands noms de l'architecture contemporaine française, comme Jean Nouvel.

L'enseignement de Virilio à l'ESA évolue vers l'urbanisme et l'architecture qu'il aborde en même temps comme un vaste dispositif de réseaux dont il s'agit de catégoriser les objets, puis pondérer la hiérarchie par leurs vitesses.

Il a mis en évidence l'importance de l'espace concret dans la vie sociale, et plusieurs auteurs qui l'ont connu ont fait une œuvre remarquable sur ce sujet, comme Espèce d'espaces de Georges Perec, Énergie et équité d'Ivan Illich ou L'Art de faire de Michel de Certeau.

Activités

Paul Virilio est aussi :

Réalisations

Distinctions

Publications

Expositions

Films

Notes et références

  1. Vivre à l'oblique, avec Claude Parent, 1970, et Le Cœur de l'oblique, rééditions poche en 2004 et 2005, Jean-Michel Place, Paris.
  2. Discours sur l'horreur de l'art

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Virilio.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu