Rudolf Carnap

Rudolf Carnap était un philosophe allemand puis américain et le plus célèbre représentant du positivisme logique.



Catégories :

Philosophe allemand - Philosophe américain - Philosophe analytique - Philosophe agnostique - Philosophe des sciences - Logicien - Naissance en 1891 - Décès en 1970 - Cercle de Vienne - Philosophie analytique - Courant philosophique

Rudolf Carnap
Philosophe Occidental
Époque Contemporaine
Naissance : 18 mai, 1891 (Ronsdorf, Allemagne)
Décès : 14 septembre, 1970 (Santa Monica, Californie)
École/tradition : Positivisme logique
Principaux intérêts : Science, Logique
Idées remarquables : Unité de la science, Construction logique du monde, Logique inductiviste
Influencé par : Russell, Frege, Wittgenstein
A influencé : Cercle de Vienne, Quine, Goodman

Rudolf Carnap (18 mai 1891 - 14 septembre 1970) était un philosophe allemand puis américain et le plus célèbre représentant du positivisme logique.

Né à Ronsdorf, il fit des études de physique et philosophie à l'université d'Iéna (où il rencontra Gottlob Frege) ainsi qu'à l'université de Freiburg où il fit sa thèse sur l'Espace avec le philosophe Bruno Bauch.

En 1926, il partit prendre un poste à l'université de Vienne et joignit le Cercle de Vienne fondé par Moritz Schlick. Il y rencontra aussi Wittgenstein, qui visitait quelquefois le Cercle.

En 1928, Carnap publia Der logische Aufbau der Welt, en français "La Construction logique du monde", où il continuait le projet de Bertrand Russell de fonder l'ensemble des connaissances sur la logique et un langage phénoméniste (la base des vécus élémentaires). Cet ouvrage, quelquefois qualifié de "classique ambigü", contient un certain nombre d'éléments qui resteront dans l'œuvre ultérieure de Carnap : l'importance de la logique, l'idée que la philosophie est la construction de langages scientifiques débarrassés de toute métaphysique, l'unité de la science, etc..

En 1929, il écrivit un manuel de logique Abriss der Logistik. Carnap écrivit plusieurs articles et ouvrages. Deux textes méritent d'être cités, tant ils éclairent sur la période viennoise de ce penseur : "Le dépassement de la métaphysique par l'analyse logique du langage" et "La Syntaxe logique du langage". Ces deux ouvrages, respectivement publiés en 1930 et 1934, optent pour une même conception : la philosophie est une activité linguistique, proposant une analyse syntaxique des langages, pouvant discriminer entre science et non-science. Une des idées de Carnap est tandis que les problèmes métaphysiques ou philosophiques sont des erreurs syntaxiques à dissoudre, des énoncés ou des questions dénués de sens. En 1930, Carnap et Reichenbach fondent le journal Erkenntnis. En 1931, Carnap fut appelé à Prague où il resta jusqu'à son exil pour les États-Unis en 1935. Rappelons que le Cercle de Vienne était particulièrement engagé pour la démocratie, et que les conditions politiques de l'époque, la montée du nazisme, contraignirent ses membres à émigrer et se disperser. C'est durant cette période qu'il rencontra le jeune Willard Van Orman Quine qui offrit à Carnap le moyen de s'exiler aux États-Unis. Commença alors avec Quine un débat riche et divers sur leurs positions épistémologiques respectives, dont un des points d'achoppement reste l'acceptation d'une division des énoncés scientifiques entre énoncés analytiques a priori et énoncés synthétiques a posteriori . Carnap souscrivant à cette vue, Quine non.

Aux États-Unis, il devint professeur à l'université de Chicago où il demeura de 1936 à 1952 où il publia de nombreux textes de sémantique et de logique modale. Puis, il partit à Princeton et en Californie à UCLA où il se consacra à la philosophie des sciences ainsi qu'à la logique des probabilités.

Œuvres

Bibliographie

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Rudolf_Carnap.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu